Histoire

L’éducation scolaire à Barriac

Une institutrice : Fernande Frejavilles

Fernande Fréjaville, institutrice avec son mari pendant vingt ans à Thérondels dans le nord Aveyron, termina sa carrière à Barriac où elle exerça ce beau métier de 1950 à 1962.
Aimant la poésie,elle publia sous le nom de plume Myriam Georges, plusieurs recueils de poèmes.
Aux éditions Subervie de Rodez:
– en 1933″ Rêve de fleurs” et “Brindilles et Pétale”,
– en 1947, “Le Rameau lourd”,
– en 1948, “Un Automne sans toi”, et “le Chant de la poulie”,
Aux éditions” Lo Cabreto” de l’imprimerie Gerbert d’Aurillac dans le cantal:
– en 1965 avec Alfred Prody “Les yeux de l’âme”,
Quelques années plus tôt elle publia le roman “Myrthey” qui racontait la vie d’une institutrice.
Poétesse reconnue, la Revue du Rouergue éditée par la Société des lettres, Sciences et Arts de l’Aveyron,diffusa ses poèmes les plus emblématiques de son oeuvre dans 38 de ses publications et ce jusqu’en 1982.

Recueils de poèmes